Suisse

A voir absolument: les chutes du Rhin en Suisse, les plus grandes chutes d’Europe

Après ces longs mois éprouvants et avec l’arrivée de l’été, le besoin de prendre des vacances était très fort. Toutefois, pour moi, il était impossible d’envisager de prendre l’avion ou même le train. Alors, j’ai pris ma voiture en direction de…la Suisse. Vu le contexte sanitaire actuel, inutile de vous dire que j’étais stressée de passer la frontière…Finalement c’était exactement comme avant. Tant de stress pour rien! Quel bonheur de conduire à nouveau, de passer une frontière, de revenir dans ce petit pays que j’aime beaucoup et surtout de ressentir à nouveau ce sentiment de liberté de voyager (tout en faisant très attention).

Pendant ces deux semaines, j’ai découvert énormément de choses, j’en ai pris plein les yeux. Pour commencer à vous raconter mon séjour, je vous emmène sur le Rhin avec les chutes du Rhin, les plus grandes d’Europe en volume d’eau déversé (en Suisse, les plus grandes, vraiment?). L’occasion de se rappeler de ses cours de géographie. Alors le Rhin, où prend il sa source? Et il se déverse où? Puis, on poursuivra la visite en se rendant dans la ville de Stein am Rhein.

Le Rhin: présentation du fleuve

Je n’aimais pas spécialement la géographie à l’école. Apprendre les fleuves, leurs sources, leurs affluents, leur longueur m’a toujours rebutée. Je ne voyais pas l’intérêt à cette époque. Maintenant que je voyage, je trouve ça tellement plus concret. Se trouver dans une ville, un pays et se dire que le fleuve continue sa route en traversant d’autres villes, d’autres pays devient excitant. On se dit qu’on peut revoir ce fleuve, dans différentes circonstances, à différents endroits, ce qui est juste incroyable.

Pour le plaisir, je vous offre un cours de géographie. Le Rhin prend sa source dans le massif du Saint-Gothard en Suisse et se déverse à Rotterdam aux Pays Bas. Il traverse ainsi six pays à savoir la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, l’Allemagne, la France et les Pays Bas.

Si l’on observe le Rhin du ciel ou sur une carte, il forme la frontière entre la Suisse et l’Allemagne puis, plus au nord, entre l’Allemagne et la France.

https://fr.geneawiki.com/index.php?curid=199550

Avec ses 1 230 km, le Rhin est le plus long fleuve se déversant dans la mer du Nord. Il est ainsi l’une des voies navigables les plus fréquentées du monde. De plus, il fournit de l’eau potable à plus de 30 millions de personnes.

Les chutes du Rhin

Le Rhin naît de la réunion de deux branches, le « Vorderrhein » (Rhin antérieur) et le « Hinterrhein » (Rhin postérieur). Le Rhin antérieur, le plus long, naît au lac de Toma à 2 344m d’altitude, dans le massif du Saint-Gothard. Après 170 km de parcours, le Rhin pénètre dans le lac de Constance à Bregenz. Ensuite, le fleuve se dirige vers l’Ouest pour atteindre les chutes du Rhin. Il devient alors navigable.

Les chutes du Rhin: présentation

Les chutes du Rhin sont des chutes d’eau situées entre Neuhausen am Rheinfall (rive droite) et Flurlingen (rive gauche) en aval de Schaffhouse.

La découverte des chutes du Rhin

Après ce cours (non soporifique j’espère), passons au concret. Après s’être garés sur le parking, on traverse le Château du Laufen. Je pense qu’il est possible de le visiter mais sur le moment ce n’était pas la priorité!

Ensuite, on descend un sentier et on s’arrête sur des plateformes aménagées. Et la, grosse claque.

Avec une hauteur de 23 mètres, une largeur de 150 mètres et un volume de près de 600 000 litres par seconde, j’ai été impressionné par la puissance et la beauté des chutes du Rhin. Surtout avec le privilège d’avoir un arc en ciel à ce moment la. Juste magique.

En continuant sur le sentier, on peut s’approcher au plus près des chutes. En tendant le bras, on peut sentir l’eau. Très impressionnant.

L’accès au rocher des chutes du Rhin

Plutôt que de marcher pour atteindre l’autre rive, on emprunte un bateau. Cette courte traversée est agréable et permet de se rapprocher un peu plus des chutes et du rocher.

Mais, il est possible de prendre un autre bateau pour accéder au rocher se trouvant au centre des chutes.

Avec cette traversée, il est difficile d’être plus près des chutes. Rafraîchissement garanti !

Après le débarquement, l’ascension, par des escaliers, est facile…surtout quand il n’y a pas grand monde. Après, j’imagine que ça doit être plus compliqué.

Une fois arrivé en haut, la vue est encore plus impressionnante et saisissante.

J’ai vraiment été subjuguée par la couleur du Rhin ainsi que la puissance des chutes.

J’aurais pu rester des heures à admirer ce paysage. Malheureusement, ce n’était pas possible car il y a un bateau, pour le retour, toutes les 30 minutes. Toutefois, cette dernière traversée permet de s’approcher, à nouveau, au plus près des chutes et d’en profiter.

Les chutes du Rhin via la promenade aménagée

Après ce tour en bateau, la visite se poursuit. En effet, une promenade aménagée permet de faire le tour des chutes. Il faut compter 30 minutes pour faire le tour (avec des pauses photos!).

L’occasion de réviser (encore) sa géographie avec les drapeaux des 26 cantons suisses.

Mais le principal intérêt de cette promenade est de voir les chutes sous un autre angle. Pari gagné, c’est toujours aussi magnifique.

J’avoue avoir été septique à l’idée de venir découvrir les chutes du Rhin. En effet, j’avais été déçue des chutes du Niagara alors voir celles du Rhin, je n’étais pas spécialement convaincue. En effet, les chutes du Niagara ont un volume six fois plus élevé que celles du Rhin. Mais alors quelle belle surprise. Ce site est juste magnifique. Les chutes sont impressionnantes, puissantes et d’une beauté infinie. Cet arc en ciel sur le Rhin restera mon meilleur souvenir lors de ce moment magique.

Conseils pratiques

Pour accéder aux chutes du Rhin, il y a deux possibilités. Deux entrées donc deux parking :
– rive gauche : Schloss Laufen (Laufen-Uhwiesen), parking gratuit mais entrée payante (5 CHF)
– rive droite : port de Schössli Wörth (Neuhausen), entrée gratuite, mais parking payant (5 CHF).

Comme tous les lieux touristiques, il vaut mieux y aller tôt le matin pour éviter la foule (avant 10 heures). D’ailleurs, pour gagner un peu de temps, vous pouvez acheter vos billets en ligne sur ce site.

Ensuite sur place, vous pouvez choisir de faire le tour du site à pieds et/ ou de prendre le bateau pour accéder au rocher (20 CHF par personne). Il y a également des croisières proposées de différentes durées.

Pour terminer cette visite, je vous propose cette courte vidéo afin de vous faire profiter de l’atmosphère des chutes du Rhin.

Après avoir passé plus de deux heures sur place, il est temps de partir pour aller découvrir la ville de Stein am Rhein.

Stein am Rhein

Située à 30 minutes des chutes du Rhin, Stein am Rhein est une commune médiévale du canton de Schaffhouse.

La vieille ville

La vieille ville est très originale et magnifique avec ses maisons à colombages et à façades peintes.

Par ailleurs, elle se situe à l’endroit où l’Untersee (lac inférieur), le plus petit des deux lacs qui composent le lac de Constance, débouche dans le Rhin. L’occasion de faire une pause et de se rafraichir un peu.

Et on attaque la dernière visite de la journée avec le château de Hohenklingen situé également à Stein am Rhein.

Le château fort de Hohenklingen

Le château fort de Hohenklingen fut construit dans les années 1200. Il fut complètement rénové en 2008.

Après avoir garé la voiture sur le parking, il faut grimper pour accéder au château. Je ne pourrais pas dire si la visite du château vaut le coup car nous ne l’avons pas faite. Vu la chaleur (et mon intérêt limité pour les châteaux), nous avons préféré aller directement au restaurant du château.

On a pu ainsi profiter de la vue magnifique sur le Rhin et même sur le lac de Constance au loin.

Adresse : château fort de Hohenklingen, Hohenklingenstrasse, Stein am Rhein.

Et voila c’est la fin de cet article consacré au chutes du Rhin. Septique à l’idée de les découvrir, j’ai été agréablement surprise et totalement charmée. L’arc en ciel sur le Rhin restera un magnifique souvenir. Par ailleurs, la ville de Stein am Rhein vaut bien une visite tant elle est originale et agréable. Welcome back in Switzerland!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :