Appenzell Rhodes-Intérieures

La Suisse, ses montagnes : Le Kronberg et le Säntis

Lors d’un week end en Suisse, rien de tel que de partir à la découverte des montagnes. Même si l’hiver est relativement doux (même en Suisse!), il est toujours agréable de partir à l’assaut des sommets des montagnes. Je vous invite donc à découvrir le Kronberg et le Säntis. Je terminerais cet article par un détour dans un restaurant typiquement Suisse.

Le Kronberg

Le Kronberg est une montagne des Préalpes appenzelloises, à l’ouest d’Appenzell dans le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures. Le sommet se situe à 1 663 mètres. Il est accessible par téléphérique.

Téléphérique Jakobsbad-Kronberg 

Comment aller aux sommets du Kronberg et du Säntis, des montagnes dans les Préalpes appenzelloises en Suisse.

La montée est (très) longue (ou lente) mais la vue est magnifique.

Le prix est de 38 francs suisse pour l’aller retour.

L’adresse du téléphérique Jakobsbad – Kronberg AG 9108 Jakobsbad.

Plus d’informations sur le site de l’office de tourisme suisse.

Le sommet du Kronberg

Une fois arrivée en haut (et soulagée d’être arrivée!), la vue est juste magnifique. On peut admirer le Säntis, le Hoher Kasten, le Leistchamm, le Tödi et Glärnisch, le Speer, le pays d’Appenzell et le lac de Constance.

Il est possible de se reposer en admirant la vue sur les montagnes et ce en plein soleil.

Comment aller aux sommets du Kronberg et du Säntis, des montagnes dans les Préalpes appenzelloises en Suisse.

Le Kronberg propose la plus longue piste de luge de Suisse orientale. Elle compte environ sept kilomètres entre le sommet du Kronberg et la vallée. Il y a également un parcours accrobranche et dans un grand terrain de jeux.

Restaurant le Berggasthaus Kronberg

Après avoir admiré la vue, il est temps de manger au restaurant au somment du Kronberg.

Sur la première photo se trouve une assiette de charcuterie et de fromages suisse (Mostbröckli, Buureschöblig, bacon, Pantli).

Dans la seconde, se trouvent une saucisse d’Appenzeller avec des pâtes au fromage accompagnée d’une compote de pommes (je ne suis pas super convaincue de la traduction en français de ce qu’il y avait des les assiettes!).

L’adresse du restaurant : Kronberg, 9108 Jakobsbad

J’ai eu un gros coup de coeur pour le Kronberg. C’était magnifique d’admirer ces paysages, surtout avec un temps pareil (alors qu’on est en février!).

Passons à une autre montagne, le Säntis.

Le Säntis

Le Säntis est un sommet des Alpes suisses, point culminant du massif de l’Alpstein appartenant aux Préalpes appenzelloises, situé entre les cantons d’Appenzell Rhodes-Extérieures, d’Appenzell Rhodes-Intérieures et de Saint-Gall. Il culmine à 2 502 m d’altitude.

Il est constitué de roche calcaire.

Après un premier échec en raison de la météo, cette fois ci tous les voyants sont au vert. Une fois arrivé sur le parking, la vue sur le Santïs est déjà très impressionnante.

Le téléphérique

Bien entendu, il faut prendre un téléphérique pour accéder au sommet (enfin, il est possible de marcher mais on est sportif ou on ne l’est pas). Il faut le prendre au col de la Schwägalp. La montée est assez rapide (cette fois).

Le prix du téléphérique est de 54 francs suisse pour l’aller retour ou 38 francs suisse juste l’aller (ou juste le retour). Cela fait cher la minute mais cela vaut le coup!

L’adresse pour accéder au téléphérique : Talstation Schwebebahn, 9107 Schwägalp.

Le sommet du Santïs

Une fois arrivé au sommet du Santïs, il n’y a qu’un mot qui vient: « wahoo ». En effet, la vue est juste incroyable surtout avec un beau ciel bleu et le soleil.

Il est possible de voir six pays: la Suisse bien sur, l’Allemagne, le Liechtenstein, l’Autriche, l’Italie et même la France !

Un vrai paysage de carte postale avec ces montagnes enneigées.

La station météo

Les météorologues ont construit une station météo dès 1882 au sommet du Santïs.

Le panorama est incroyable au sommet du Santïs.

Il y a même un restaurant au sommet qui permet de profiter de la vue tout en se mangeant des spécialités suisses (ce sera l’occasion d’y retourner pour le tester!).

Je vous propose une dernière photo du Säntis contemplé de la ville de Gossau, qui se trouve à quelques minutes de Saint Gall.

Comment aller aux sommets du Kronberg et du Säntis, des montagnes dans les Préalpes appenzelloises en Suisse.

Restaurant Sonder

Et pour finir cet article comment ne pas parler nourriture. C’est la période hivernale et quand on est en Suisse, comment résister à une bonne fondue. Et quand on se trouve dans un restaurant typiquement suisse, cela ne peut être que bon !

L’adresse de ce restaurant : Sonder, 249, 9063 Stein (sans GPS, je pense que vous ne trouverez jamais!).

Bons plans pour voyager en Suisse

Pour terminer cet article, voici un bon plan si vous venez en Suisse. Compte tenu des prix assez élevés , il existe une carte de réduction, la Swiss card. Cette carte permet de voyager, à demi tarif, pendant un an dans les trains, bus et tram et ce dans toute la Suisse. Elle permet également d’obtenir des réductions, pouvant aller jusqu’à 50 %, dans les téléphériques ou pour d’autres activités. La Swiss card coute 185 francs suisse la première fois (puis 165 francs suisse lors du renouvellement). Si vous venez souvent en Suisse et utilisez les transports suisse , cette carte est vraiment un bon plan…Elle est vite amortie (croyez en mon expérience!).

En parlant de transport, j’ai eu l’occasion, pour la première fois, de prendre un avion de la compagnie Twin Jet pour un vol direct Zurich-Lyon. Normalement les prix sont complètement hallucinant mais j’ai eu un coup de chance en profitant des miles accumulés avec Air France. Il faut reconnaitre que le service était juste génial. Un steward pour 6 passagers. Sandwichs, boissons, journaux, tout y était pour avoir l’impression de voyager à bord d’un jet privé (et d’être riche finalement). Bon j’avoue que je n’ai jamais eu aussi peur en avion à cause des turbulences mais l’expérience était géniale (avec du recul bien sur, pas à la descente de l’avion).

Comment aller aux sommets du Kronberg et du Säntis, des montagnes dans les Préalpes appenzelloises en Suisse.

Vers la queue de l’avion, vous pouvez voir deux valises qui attendent…la mienne et celle du pilote (je suppose). Première fois que ma valise se retrouve seule sur les tapis roulant des bagages (et que je me retrouve seule aussi à attendre ma valise). En tout cas, dommage que les prix soient si élevés car finalement je le reprendrais avec plaisir cet avion!

C’est déjà la fin de cette visite en Suisse. N’hésitez pas à découvrir ou revivre mes découvertes suisses notamment à Zurich ou à Gossau.

Et si vous recherchez une destination en Suisse, je vous recommande de lire l’article écrit par des blogueurs voyage sur leurs coups de coeur en Suisse.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :