Suisse

Un week end huppé dans la station de ski de Saint Moritz -🇨🇭Suisse🇨🇭-

Si je vous dis Saint Moritz vous pensez à quoi? Station de ski suisse très huppée? Jeux olympiques? Championnats du monde de ski?

Vous avez totalement raison! En effet, Saint-Moritz est une des plus anciennes stations de sports d’hiver du monde. Elle a organisé à deux reprises les Jeux olympiques d’hiver, en 1928 et 1948. Elle est aujourd’hui hautement réputée. D’ailleurs, les prix étant exorbitants en hiver, nous y avons été lors d’un week end en été pour découvrir cette célèbre station.

Pour présenter la ville de Saint-Moritz, 4928 habitants, elle se trouve dans le canton des Grisons et dans le district de la Maloja. Pour être encore plus précise, elle est située dans la région des Alpes suisses l’Engadine, au bord de l’Inn et à proximité des frontières avec le Liechtenstein, l’Autriche et l’Italie.

carte_Suisse.jpg

La suisse compte quatre langues officielles : le français, le suisse allemand, l’italien et le romanche. Je n’avais encore jamais entendu parlé le romanche. Et ce fut chose faite lors de ce week end! En effet, dans le canton des grisons, trois langues qui y sont parlées: le suisse allemand, l’italien et le romanche. Cette langue peut être assimilée à un mélange d’italien et d’allemand. Autant dire…incompréhensible.

L’arrivée à Saint Moritz

Pour arriver à Saint Moritz, il faut emprunter une belle et longue route de montagne. Elle est impressionnante et parfois dangereuse avec des conducteurs complètement inconscients! Bref, il faut avoir l’estomac bien accroché!

Sur cette route, à une altitude de 2 284 mètres, on peut apercevoir un bâtiment assez étrange. Il s’agit en fait d’un opéra éphémère. Le bâtiment a été construit pour le festival “Origen“, consacré aux représentations d’opéra moderne en romanche. À l’extérieur, les façades sont bordées de bois. L’auditorium est conçu pour 250 spectateurs. Il devrait rester encore pour trois années.

Adresse : Origen Festival Cultural, Julierpass, 7513 Silvaplana.

En tout cas, cet arrêt fut vraiment très étrange. Reprenons donc la route pour continuer jusqu’à Saint Moritz.

Saint Moritz

Une fois arrivé à Saint Moritz, on découvre que la ville se divise en deux parties : Saint-Moritz-Dorf (1 822 mètres d’altitude) et Saint-Moritz-Bad (1 774 mètres d’altitude).

Saint Moritz Dorf

Saint Moritz Dorf pourrait se résumer au centre ville avec son église et ses nombreuses boutiques de luxe. Mais je n’oublie pas aussi ses nombreuses voitures de luxe. Bref, pas de doute, il y a beaucoup de riches suisses ici!

En se promenant, il est impossible de manquer le Badrutt’s Palace hotel et son incroyable histoire. En effet, en 1856, Johannes Badrutt prend la direction d’une modeste pension à Saint-Moritz qu’il transforme en hôtel. Ainsi, des riches touristes anglais viennent en été. Toutefois, en septembre 1864, il demande à ses clients anglais de revenir en plein hiver. Pari gagnant!

Pour satisfaire ses clients exigeants, Johannes Badrutt fait le choix du luxe. Son hôtel est un palace, avec la lumière électrique, une première en Suisse, en 1879. Saint-Moritz devient alors “the place to be”.

Saint-Moritz-Bad

En accédant à Saint Moritz Bad, par un impressionnant escalator, on peut se promener le long du lac de Saint Moritz. De nombreux centres thermaux sont présents…tout comme le vent qui gâche un peu le plaisir. Peut être est ce pour cela qu’il y a souvent des compétitions de voiliers sur ce lac?

Il est à noter que des grands parking sont à disposition à Saint Moritz. Pour 2 CHF par heure, cela permet de laisser la voiture et de profiter de la ville à pieds.

Saint Moritz n’est pas uniquement une ville pour fortunés, il y a de nombreuses pistes skiables mondialement connues.

Corviglia

L’accession au sommet de Corviglia, 2 486 mètres d’altitude, par un funiculaire, permet d’admirer la vue sur Saint Moritz.

  • Adresse: 7500 Saint-Moritz
  • Prix: 25.20 CHF aller retour

Une fois arrivé au sommet, le beau temps n’est vraiment pas au rendez vous. Mais pourquoi on est là?!

Ah oui pour aller manger dans le restaurant Alpina Hütte! Après dix bonnes minutes de marche (en pente) depuis la station Corviglia, on arrive à l’intérieur. Je dois reconnaitre que la petite marche valait vraiment le coup !

L’occasion de manger dans un restaurant typiquement suisses avec des spécialités suisses comme le Bündner Nusstorte. Ce qui donne en français, une tourte aux noix des Grisons. Un vrai délice !

Une fois totalement repus, plutôt que de reprendre le funiculaire pour retourner à Saint Moritz, on décide de prendre un téléphérique pour accéder au Piz Nair.

Piz Nair

Le Piz Nair, 3 057 mètres d’altitude, constitue le point culminant du domaine skiable de Corviglia – Saint-Moritz. Je pense que ça été le téléphérique le plus impressionnant que j’ai jamais pris. Je n’ai jamais eu aussi peur !

  • Adresse: Corviglia
  • Prix : 25.20 CHF aller retour

Lorsqu’on arrive au somment, on ne peut pas manquer l’imposante statue de bouquetin qui nous souhaite la bienvenue.

Pour l’anecdote, lors des championnats du monde de ski de 2003, le départ de l’épreuve de descente se situait sur le flanc Sud du Piz Nair et constituait l’un des départs les plus raides jamais proposés. Je n’ose même pas imaginer!

Première fois pour moi que j’accède à un sommet de plus de 3 000 mètres d’altitude. Impressionnée évidemment et surtout j’en ai pris plein les yeux !

Après ce beau moment, on quitte Saint Moritz pour se diriger vers la chaîne de la Bernina.

Bernina glaciers

La chaine de la Bernina est un massif des Alpes orientales centrales et des Alpes rhétiques qui s’élève entre l’Italie (Lombardie) et la Suisse (canton des Grisons). Ainsi, on se dirige vers le col de la Diavolezza et le glacier Morteratsch.

Col de la Diavolezza  

La Diavolezza signifie “diablesse” en romanche. Elle doit son nom à une belle et méchante fée, qui, selon la légende, aguichait autrefois les chasseurs pour les précipiter au fond des crevasses. Sympathique !

Pour accéder au sommet, 2 978 mètres, il faut prendre un téléphérique…chaque fois, un pur moment de bonheur pour moi!

Une fois arrivé au sommet, la magie opère. Le panorama est magnifique sur le massif de la Bernina. On peut ainsi admirer le Piz Palü, ses trois sommet ainsi que le glacier de Morteratsch. Un grand moment de bonheur et surtout un bol d’air frais en plein mois d’août!

Cette ascension est vraiment à faire. Pour moi, il s’agit de la plus impressionnante et du meilleur panorama de ce week end. Je pense que j’aurais pu y rester des heures et des heures.

  • Adresse : Bernina Suot 6, 7504 Pontresina
  • Prix : 39 CHF aller – retour

Glacier Morteratsch

Le glacier Morteratsch a une longueur maximale de 7 km avec un dénivelé de 2 000 m.

Un parcours pédestre permet d’accéder au glacier. Celui ci permet de mesurer le rythme de sa disparition à travers des panneaux d’information. En effet, entre 1878 et 1998, le glacier a reculé de 1,8 km avec une moyenne annuelle d’environ 17,2 mètres. Le recul s’est accéléré ces dernières années avec une moyenne de 30 mètres par an de 1999-2005.

Une fois arrivé au glacier, l’impression est très étrange, voire lunaire. Etant donné la dangerosité des lieux, on ne peut pas s’approcher plus près. J’avoue avoir eu une petite déception de ne pas pouvoir toucher la glace.

En tout cas, c’était très impressionnant et inquiétant de constater l’évolution du glacier au fil des ans. Une disparition programmée? On quitte les lieux déçus mais surtout interrogatifs sur l’évolution de notre planète.

Après cette claque, on poursuit la découverte de plusieurs sommets connus qui valent également le détour.

Les autres sommets autour de Saint Moritz

Pendant ce week end, on aura l’occasion de faire deux autres sommets qui se trouvent près de Saint Moritz.

Le Muottas Muragl

Un funiculaire nous emmène au Muottas Muragl (toujours imprononçable pour moi!) à 2 456 mètres d’altitude. Tellement mieux que les téléphériques! En plus, ce fut l’occasion de sauver une dame âgée d’une chute, qui je pense, aurait gâché la journée de beaucoup de personnes !

  • Adresse: Punt Muragl 7503 Samedan
  • Prix: 35 CHF aller – retour

Une fois arrivé au sommet la vue est grandiose sur les montagnes et les quatre lacs (Saint Moritz, Stazerwald, Champfer et Silvaplana). On peut même en profiter en se posant dans les fauteuils aménagés.

Pour reprendre des forces, on s’arrête au restaurant Alp Muottas. Celui ci n’est pas connu des touristes et c’est ce qui fait tout son charme.

Après avoir dégusté des fromages et de la charcuterie des Grisons, il est déjà l’heure de repartir, pour se diriger vers le dernier sommet du week end.

Furtschellas

Le mont Furtschellas se situe à 2 877 mètres d’altitude. Pas de surprise, il faut encore prendre un téléphérique!

Au sommet, tellement calme et agréable! En plus, la vue est magnifique sur le lac de Silvaplana.

  • Adresse : 7514 Sils im Engadin/Segl
  • Prix: 36 CHF aller retour

D’ailleurs, sur le lac de Silvaplana, se déroulait une compétition de kitesurfeurs.

Pour terminer cet article, je vous propose des bons plans et des conseils.

Bons plans et conseils pour un week end à Saint Moritz

Dans cette partie, je vous présente l’hôtel où nous avons séjourné lors de ce week end et des bons plans notamment pour les transports. Je finirais par une idée de planning si vous envisagez de passer un week end à Saint Moritz.

Hôtel Salastrains

L’hôtel Salastrains n’est pas dans le centre de Saint Moritz. Ce qui fait que l’on profite d’une magnifique vue de la chambre et du balcon sur les montagnes.

Par ailleurs, le petit déjeuner était vraiment très bon. Et très surprenant, un buffet était proposé, même en période de crise sanitaire.

Adresse : Via Salastrains 12, 7500 St. Moritz

Le fait de séjourner dans cet hôtel pour deux nuits, nous a permis de bénéficier d’avantages.

Carte Mountain Railways

En effet, jusqu’au 31 octobre 2020, si vous séjournez deux nuits dans un hôtel participant à l’offre, vous recevez une carte qui permet l’accès à tous les funiculaires, téléphériques et autre remontes-pentes du territoire couvert mais aussi le transport sur de multiples lignes de bus et de trains.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Mountain Railways included and all-inclusive. En tout cas, juste avec les téléphériques et funiculaires, cette carte nous a quand même fait économiser plus de 160 CHF par personne! Indispensable lors d’un week end à Saint Moritz!

Restaurant

Lors d’un dinner, nous nous sommes arrêtés au Hauser Restaurant. Un très bon choix notamment avec une Sennenrösti c’est à dire une rösti (sorte de râpée de pomme de terre) avec des lardons et du fromage. Juste de l’écrire, j’en ai l’eau à la bouche!

Adresse : Via Traunter plazzas 7, 7500 St. Moritz

Ce restaurant, malgré les moineaux qui se sont invités sur les tables, était très bien et accessible niveau prix. En effet, avant d’aller dans un restaurant à Saint Moritz, consultez bien la carte des prix! Et n’oubliez pas, en Suisse, pas de carafe d’eau et de pain. Tout est payant ! Et n’oubliez pas le pourboire au moment de payer.

Idée de planning

Je vous propose une idée de planning sur deux jours. Cela dépendra évidemment de la météo mais celui ci permet d’éviter de faire de trop grands trajets entre les sites.

Jour 1:

  • Saint Moritz Dorf
  • Saint Moritz Bad
  • Corviglia
  • Piz Nair

Jour 2:

  • Furtschellas
  • Muottas Muragl
  • Glacier Morteratsch
  • Col de la Diavolezza (le meilleur pour la fin!)

Cet article sur le week end à Saint Moritz est fini! J’ai adoré découvrir cette petite station de ski suisse très huppée. Jamais je n’avais pris autant de téléphériques, surtout en un week end. Heureusement qu’il y a avait parfois des funiculaires! Définitivement mon meilleur moment aura été le col de la Diavolezza. Le sommet, la vue, la neige et la glace m’auront vraiment impressionnée. Le repas pris au restaurant Alp Muottas fait aussi parti des meilleurs moments. J’ai également eu une prise de conscience sur l’évolution climatique notamment avec le glacier Morteratsch. Bref, un super week end, qui encore une fois, est passé trop vite!

Un commentaire

  • Romain

    Je ne savais pas qu’il y avait autant de districts en Suisse. ^^
    Comme toujours les photos sont magnifiques, j’adore l’opéra éphémère et la vue sur le lac de Silvaplana. 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :