Occitanie

Découverte de la Lozère avec Langogne et le lac de Naussac

Pour ce premier weekend déconfinée, après avoir visité le village de Pradelles, j’ai repris la route pour découvrir Langogne et le lac de Naussac. Je quitte donc le département de la Haute Loire pour aller dans celui de la Lozère. Une grande première pour moi!

Langogne

Langogne avec ses 2 894 habitants se situe dans le département de la Lozère. La ville est limitrophe avec les départements de l’Ardèche et de la Haute-Loire. Elle dépend donc de la région Occitanie (anciennement Languedoc-Roussillon). Rien que de l’écrire, j’ai l’impression d’avoir voyagé dans le Sud de la France !

Différentes montagnes entoure la ville comme la Margeride, le volcan de Bonjour et la butte de Beauregard (avec une petite élévation aplatie au sommet appelée Mont Milan). La rivière Langouyrou traverse la ville pour se jeter dans l’Allier.

Par ailleurs, Langogne se trouve sur le chemin de la Voie Regordane et du chemin de Stevenson.

C’est parti pour une découverte de cette ville que je connaissais de réputation (et pas forcément en bien). Pour cette rapide visite je suis restée dans le centre historique de Langogne.

La halle

La halle a été construite vers 1743. Elle abrita les importantes transactions de grains qui se faisaient à cette époque. Aujourd’hui, elle accueille les marchés hebdomadaires et diverses manifestations.

Elle se compose de six colonnes et la couverture est en lauzes (pierres utilisées pour la couverture des toitures) de la région.

Le monument aux morts se trouve devant la halle. Il rend hommage aux soldats de la commune morts lors des différents conflits. Il a été inauguré le 12 novembre 1922.

Église Saint-Gervais-Saint-Protais

L’église romane Saint-Gervais-Saint-Protais de Langogne a été édifié en 1150, par les moines venus de Saint-Chaffre. Toutefois, elle a été détruite au 16 ème siècle puis reconstruite.

Durant la guerre de religion, Langogne a été assiégé. De ce fait, une grande partie du monastère a été brûlé et l’église a subit de grandes destructions. Par ailleurs, un incendie en 1784 a fait disparaître le clocher quadrangulaire, qui a été remplacé par un clocher octogonal. La nef n’a été réparé qu’en 1829.

Le Couvent

Jeanne de Lestonnac, nièce de Montaigne, est la fondatrice de la compagnie Notre Dame, en 1607, qui est à l’origine du pensionnat Jeanne d’Arc.

Le centre historique de Langogne est très rapide à visiter mais il est agréable. Après cette découverte, direction le Lac de Naussac qui se trouve à moins de 10 minutes en voiture.

Lac de Naussac

Le barrage de Naussac, dont la fonction première était de régulariser le débit des eaux de l’Allier, a donné naissance au lac.

Avec une superficie de 10,80 km2, une longueur de 8 km, une largeur de 2.7 km et un volume de 190 millions de m3, le lac de Naussac est le plus grand lac de Lozère.

La promenade autour du lac est vraiment à faire. Je reviendrais avec grand plaisir.

C’est fini pour ce premier voyage déconfinée. Devoir voyager à moins de 100 km de chez moi, m’a permis d’aller pour la première fois dans le département de la Lozère. Découvrir la ville de Langogne et le lac de Naussac ne faisaient pas du tout partie de mes projets de voyages mais finalement ce fut une belle découverte.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :