Conseils

Faire un séjour linguistique avec le congé de formation professionnelle

Dans un précédent article, je vous donnais 10 astuces pour apprendre une langue facilement. Une des astuces était de partir en séjour linguistique.

J’ai testé cette solution. En effet, je suis partie 12 semaines à Sydney (Australie) et 12 semaines à Vancouver (Canada).

Mais pourquoi et comment je suis partie?

Je faisais quotidiennement face à la routine. Et cela n’avait qu’un effet : me faire perdre mon énergie et le gout de la vie.

En fait, je ressentais un mal être au plus profond de moi dans mon quotidien.

Je me levais le matin sans aucune envie. Boulot, métro, dodo résume bien mon quotidien.

Je me sentais vide, triste.

Et je m’isolais de plus en plus en attendant des jours meilleurs.

Alors comment j’ai fait pour agir et changer radicalement mon quotidien?

La solution ?

J’ai commencé à regardé les options pour partir à l’étranger en mai 2017. En janvier 2018, je suis partie en Australie pour faire un premier séjour linguistique. En mai 2018, je suis partie au Canada pour un second séjour linguistique. Et le tout en posant un congé de formation professionnelle.

séjour linguistique et congé de formation professionnelle

Qu’est ce qu’un séjour linguistique ?

En 2017, j’ai 31 ans, un appartement, un bon travail, des amis, des collègues. Mais cela ne va pas, j’ai besoin de changement.

Et si je partais au bout du monde?

Mais je ne peux pas quitter mon travail comme cela. En plus, si je voyage, j’ai besoin de conserver un minimum de salaire pour payer mes charges en France et profiter de mon séjour.

Alors je regarde les possibilités pour partir à l’étranger. J’avais déjà effectué un séjour linguistique de 4 semaines à Los Angeles. J’avais beaucoup aimé.

Le but d’un séjour linguistique est d’apprendre une langue étrangère tout en étant à l’étranger. Vous pouvez partir en Australie, au Canada, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne. Pour apprendre l’anglais, l’italien, l’espagnol, l’allemand…

Un séjour linguistique est composé le plus souvent de cours de langue, de l’hébergement, et d’un programme d’activités extra scolaire.

Je vous invite à consulter le site de l’UNOSEL qui est une mine d’information si vous souhaitez effectuer un séjour linguistique.

Il est à noter que les séjours linguistiques ne sont pas réservés aux adolescents et aux étudiants. Il y a même des séjours réservés aux plus de 30 ans et aux séniors.

séjour linguistique et congé de formation professionnelle

En fonction des écoles, vous pouvez également choisir la durée des cours: que le matin ou que l’après midi ou toute la journée.

Les prix sont assez conséquents pour un séjour linguistique en fonction de la durée. Je vous invite à effectuer plusieurs devis. En fonction des organismes, les prix peuvent variés très fortement pour les mêmes cours dans les mêmes écoles.

Qu’est ce que le congé de formation professionnelle ?

En regardant sur Internet, je découvre que les séjours linguistiques sont éligibles au congé de formation professionnelle. Le début d’une longue et belle aventure.

Etant fonctionnaire, pour ne pas perdre mon avancement et l’intégralité de mon salaire, je me suis orientée vers le congé de formation professionnelle. Ce dispositif existait également pour les salariés du secteur privé. Mais en rédigeant cet article, j’ai constaté de nombreux changements ces dernières années.

Pour les fonctionnaires

Je me renseigne donc sur le congé de formation professionnelle auprès de mon service des ressources humaines.

Est il possible de partir à l’étranger avec le congé de formation professionnelle? La réponse est oui mais il faut passer par un organisme de séjour linguistique français. Et surtout, il faut envoyer tous les mois un certificat d’assiduité.

En fait, pour les fonctionnaires, le congé de formation professionnelle est “ouvert à l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels, des trois versants de la fonction publique“.

La durée maximale du congé est de trois années sur l’ensemble de la carrière. Toutefois, l’indemnité mensuelle forfaitaire égale à 85% du traitement brut (sans les primes) ne peut être perçue que sur une durée maximale de 12 mois pour l’ensemble de la carrière.

Si vous êtes fonctionnaire, je vous invite à consulter cette page. Vous y trouverez de nombreuses informations concernant les démarches administratives.

Pour les salariés du secteur privé

Depuis le 1er janvier 2019, le congé individuel à la formation (CIF) a été supprimé et remplacé par le projet de transition professionnelle. Ce dispositif permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes.

Je vous invite à consulter ce site pour plus d’informations.

séjour linguistique et congé de formation professionnelle

Se lancer dans les démarches officielles

Ma décision est prise. Je veux prendre un congé de formation professionnelle. Je veux apprendre l’anglais, voyager, découvrir le monde.

Ainsi, je regarde les destinations qui peuvent m’intéresser.

Je contacte différents organismes de séjour linguistique pour avoir des renseignements sur les écoles et obtenir des devis. Mon choix se portera sur l’organisme Move and Study avec des écoles à Sydney et Vancouver.

Je fais également un budget prévisionnel pour être sur de ne pas avoir de mauvaises surprises lors du voyage.

Et puis, avant la limite des 120 jours avant le départ, je remplis le dossier de demande de congé de formation professionnelle.

J’ai la réponse de ma direction…c’est accepté!

Mélange de joie, d’excitation et de stress! Impossible de revenir en arrière maintenant !

Préparer son séjour linguistique

C’est la dernière étape et surement la plus longue. La préparation du voyage avant le grand départ. L’avantage de partir en séjour linguistique est que l’on peut réserver un hébergement en même temps. Ce qui fait gagner un temps précieux et surtout qui rassure énormément. Colocation, studio, famille d’accueil…le choix est vraiment personnel.

Ensuite, il faut penser à l’achat des billets d’avion, les assurances, les RDV médicaux, changer son forfait de téléphone, faire suivre son courrier, rendre son appartement (ou pas)…

Profiter de son séjour linguistique

Le 11 janvier 2018 était le jour du grand départ. C’était tellement étrange d’être à Saint Etienne le matin et de se dire que le lendemain je serais en Australie.

J’étais stressée mais je savais que j’avais prise la bonne décision. Je n’ai pas vu le temps passé dans l’avion.

Mes premiers pas à Sydney ont été géniaux. Tout était découverte et tout était magnifique. J’avais quitté la France qui était sous la grisaille hivernale pour me retrouver en Australie sous 40 degrés.

Ensuite, j’ai commencé les cours d’anglais dans l’école ILSC. L’occasion de rencontrer des personnes du monde entier. Echanger avec des argentins, des brésiliens, des chinois, des japonais, des coréens fut une expérience absolument géniale.

J’ai adoré les cours qui étaient totalement différents de ceux que l’on pouvait avoir à l’école en France.

Dans une école de langue, les cours sont basés sur l’échange, on ne fait que parler, interagir. Il ne s’agit pas d’un cours de grammaire ennuyeux. Je ne voyais pas le temps passé. En plus, le gros avantage est que l’on pouvait choisir ses cours (tourisme, business, communication…).

Les activités extra scolaires m’ont permis de découvrir Sydney et de rencontrer des personnes avec qui je n’étais pas en cours. Il était vraiment impossible de rester seule ou alors c’est qu’on le voulait.

séjour linguistique et congé de formation professionnelle

Ensuite, je suis partie à Vancouver à l’école Saint Giles. J’ai moins aimé cette école mais ce n’est qu’un ressenti personnel dans la mesure où Sydney avait juste été parfait.

séjour linguistique et congé de formation professionnelle

Peut être aussi qu’après 3 mois de cours d’anglais à Sydney, j’en avais un peu marre d’aller à l’école.

Le plus important est que ce séjour linguistique m’a permis de faire de magnifiques rencontres et de partager des moments que je n’oublierais jamais et de voyager.

Conclusion

Si c’était à refaire? Je repartirais les yeux fermés. Effectuer ces deux séjours linguistiques avec le congé formation professionnelle a été la plus belle décision de ma vie. J’ai progressé en anglais (c’est un peu le but quand même) et j’ai rencontré des personnes que je n’aurais jamais rencontré dans ma vie quotidienne.

J’ai appris des mots en espagnols, italiens, portugais…des coutumes, des traditions, découvert des cultures, relativisé sur ma vie.

Mais aussi, j’ai voyagé en Australie, en Nouvelle Zélande, au Canada, aux Etats Unis…

D’ailleurs, à la fin, à l’aéroport de Vancouver, j’avais écrit un article qui résume mon aventure.

En plus, j’avais créé ce blog pour que mes amis, collègues et famille me suivent. Aujourd’hui, il est toujours la et j’ai pour objectif de le développer.

Alors à n’importe quel âge, vous pouvez effectuer un séjour linguistique. J’avais 32 ans quand je suis partie, je me suis fait des amis de 25 ans comme de 50 ans.

Alors oui, cela prend du temps de se renseigner, d’effectuer les démarches administratives. Le budget est conséquent.

Mais si vous en avez l’occasion et l’envie, foncez vous ne regretterez pas.

Si vous avez des questions ou si vous avez peur de vous lancer, n’hésitez surtout pas à m’écrire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :