Interview

Interview de Ludovic, créateur de Move and Study

Dans Move and Study.

ans mon précédent article, je vous donnais 10 astuces pour apprendre une langue étrangère. Une des solutions était de faire un séjour linguistique.

Move and Stu

Ainsi, en 2018, je suis partie 12 semaines à Sydney et 12 semaines à Vancouver. La meilleure expérience de ma vie.

Lors de la préparation de ces séjours, le choix le plus important était celui de l’organisme de séjours linguistiques. Ecole, hébergement, prix, organisation, suivi et contact, tout était important.

A l’époque, j’avais eu du mal à trouver des avis sur Internet sur les organismes de séjours linguistiques alors j’ai envie de vous parler de ma propre expérience.

Ainsi, après avoir comparé plusieurs organismes de séjours linguistiques, j’avais choisi l’agence Move and Study pour le discours, le choix des écoles et de l’hébergement ainsi que pour les prix . Et je vous le confirme, je n’ai pas regretté. J’ai vraiment bénéficié d’un suivi personnalisé que ce soit en amont du séjour ou pendant le séjour.

C’est pourquoi, gardant un excellent souvenir de cet organisme, j’ai contacté Ludovic Damoiseau, créateur de l’agence de séjours linguistiques Move and Study pour lui poser quelques questions relatives aux séjours linguistiques.

Je le remercie sincèrement d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Ludovic, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis né aux Antilles il y a (trop) longtemps, et le voyage est indispensable chez nous si nous ne voulons pas tourner en rond. Cela est donc rapidement devenu une passion. Après des études en école de commerce et 2 masters – Entreprenariat et International Business – ma voie était toute tracée pour créer l’agence de séjours linguistiques Move and Study

C’est justement suite à un séjour pour assurer mon anglais en fin d’étude, que je suis parti à Vancouver pendant 16 semaines. J’ai découvert le concept et j’ai voulu en faire mon métier. Comme j’étais passé par une agence Suisse pour avoir le meilleur prix je me suis dis qu’il n’était pas normal d’avoir à l’époque une agence qui puisse s’aligner. 

Move and Study

Move and Study est une agence de séjours linguistiques. Mais qu’est ce qu’un séjour linguistique ?

Un séjour linguistique c’est déjà un voyage sur mesure dans toutes les plus grandes villes du monde. En plus d’y apprendre une langue dans des groupes de niveaux, il y a des logements variés et des activités pour découvrir la ville et ses environs. C’est un peu antinomique, mais c’est une aventure encadrée !

Je m’explique : on sort de sa zone de confort, on va découvrir une nouvelle culture, de nouvelles personnes avec l’impossibilité d’utiliser le français, mais on bénéficie de l’assistance d’une structure en France et une sur place. 

Quelles sont les langues les plus demandées?

De loin l’anglais. Environ 90% des demandes sont pour l’anglais. Parmi les autres langues disponibles, figurez-vous que c’est le Coréen qui attire le plus !

L’anglais est aujourd’hui indispensable sur le marché du travail mais aussi pour les études alors que le coréen amène des personnes qui se passionnent pour une culture dont le fer de lance est la K-Pop.

Move and Study

Quelles sont les destinations les plus sollicitées chez Move and Study?

Les destinations les plus demandées sont :

  • L’Angleterre, pour la proximité et pour le prix proposé par certaines destinations bon marché. Lorsque l’on sort des grands classiques (Londres, Oxford, Cambridge, Brighton) on fait de sacrées affaires.
  • Les USA, pour le prestige de la destination. Mais qui ne voudrait pas vivre dans un film ? Les gratte-ciels de New-York, se prendre en photo à Santa Monica, tenir un alligator dans les Everglades près de Miami ou se prendre en selfie en face du Golden State à San Francisco ?

Quel est le prix d’un séjour linguistique chez Move and Study?

Un séjour coûte entre 1 200€ et 2 400€ pour 4 semaines avec les cours, le logement et l’assurance selon la destination. Compliqué de donner un prix moyen, mais plus la ville est chère, plus le séjour sera cher.

Certains ont les moyens de partir plus longtemps et cela leur permet de valider l’anglais pour de bon, d’autres choisissent de faire des cures d’anglais pour progresser selon leurs moyens mais dans les 2 cas on ne perd jamais un niveau d’anglais !

Du vocabulaire, des expressions usuelles oui, mais on ne revient jamais au niveau collège même si on ne pratique pas. 

Selon vous, quelle devrait être la durée d’un séjour à l’étranger pour revenir bilingue ou du moins savoir parlé et comprendre une langue ?

Bilingue c’est un mot qui fait rêver mais qui est inaccessible. Les personnes bilingues sont des personnes qui ont un parent d’une autre langue. Disons que le séjour est efficace lorsque l’on termine avec un niveau B2 qui est le niveau « indépendant ». Cela veut dire que l’on peut travailler en anglais à l’étranger dans des métiers qui ne demandent pas du vocabulaire technique.

Pour connaître le nombre de semaines, il faut se fier à l’Union Européenne qui nous a fait une jolie étude sur le temps passé et le niveau de progression. Si on prend la moyenne des étudiants qui partent avec un niveau B1 (intermédiaire), il faut compter 16 semaines pour atteindre le B2

Move and Study

Quel est l’âge moyen des participants à un séjour linguistique ?

L’âge dépend beaucoup de la période de l’année. L’été est bien entendu le meilleur moment pour les plus jeunes de voyager en raison de leurs contraintes scolaires. Le reste de l’année est plus ouvert et la moyenne d’âge peut atteindre 27 ans. En moyenne elle est de 23 ans

Nous avons senti un rajeunissement de la moyenne d’âge depuis 3 ans. Avant, les étudiants fraichement diplômés souhaitaient partir pour arriver sur le marché du travail avec le meilleur anglais possible. Maintenant, il y a beaucoup de césures de jeunes bacheliers qui ont besoin de l’anglais pour poursuivre leurs études en raison d’un fort contenu anglophone dans certains cours. L’urgence de valider cette compétence se fait de plus en plus tôt. 

Pour les salariés, il y a différents moyens de financement (formation professionnelle, autofinancement). Quelle est la proportion de ces différents financements ?

La proportion des financements extérieurs reste faible. Disons moins de 5%. L’utilisation de la formation professionnelle n’est pas encore un réflexe. Mais ceux qui les utilisent ont tout compris je trouve, car il y a peu de chance qu’ils utilisent cet argent autrement. 

Est-ce que les financements de formation avec le compte personnel de formation ou le congé de formation professionnelle sont encore méconnus des français ? Ou est ce un refus des entreprises ?

Il y a un peu des deux. Je ne suis pas un expert des chiffres, mais je pense que beaucoup ne savent même pas que cela existe. Et une autre partie ne sait pas ce qu’ils ont comme droits. Mais c’est normal, les actifs sont dans la gestion de leurs acquis, de leur travail. Partir et se former amorce déjà une démarche de changement qu’il faut pouvoir se permettre. 

Les entreprises acceptent volontiers les formations courtes. Par contre les formations longues (à partir de 3 mois) sont généralement pour des profils en rupture avec leur entreprise. Lorsque l’on se forme, le but est soit de gravir un palier, soit de partir. Et c’est souvent un départ qui est envisagé car si l’on est sûr de ne pas pouvoir évoluer, on a souvent peur de finir dans un placard avec une absence aussi longue. 

Quels sont les freins, selon vous, pour qu’une personne puisse se lancer dans un séjour linguistique ?

Uniquement l’argent. Lorsque l’on a le financement pour un séjour linguistique, on peut dire qu’il y a pire que de vivre dans une ville extraordinaire, rencontrer de nouvelles personnes tous les jours, faire des activités hyper sympas et les partager avec d’autres, sortir le soir faire la fête sans rien risquer ! Le tout, en revenant avec un meilleur anglais qui fera la différence lors d’un entretien d’embauche ou de sélection. 

On estime qu’avec un séjour de 24 semaines, on fait parti des 5% des français qui parlent le mieux anglais. Cela fait une vraie différence

Le séjour linguistique ce n’est pas que les cours et le logement, c’est aussi vivre une ville et en profiter, donc il faut prévoir également de l’argent de poche. 

Si vous ne deviez choisir qu’une destination, où iriez vous ?

Je partirai sans hésiter pour Liverpool. Il y a quelque chose dans cette ville qui rend les étudiants amoureux de leur choix (et donc nostalgique à leur retour). Il doit y avoir une ambiance entre étudiants… On ne nous dit pas tout !

De plus, c’est une destination très abordable comparé à Londres, et il y a toute une histoire à découvrir. Je n’ai jamais vu un étudiant y aller à reculons, je pense que ceux qui savent vont à Liverpool. L’Ecosse n’est pas loin, l’Irlande non plus. C’est un carrefour du nord du Royaume-Uni qui donne envie. 

Move and Study
Halloween Party

Est ce que le Brexit a des conséquences sur les séjours linguistiques en Angleterre?

Le Brexit ne va pas changer grand chose pour nous. C’est même plutôt une bonne nouvelle car la livre sterling est très basse en comparaison à 2016. Les étudiants devront demander quelques documents sur internet, voyager avec leur passeport et c’est tout. Les avantages l’emportent !

Après un séjour linguistique, quels conseils donneriez-vous pour maintenir son niveau ?

On ne perd pas un bon niveau, tout comme on ne perd pas un mauvais ! Avec le temps on peut perdre des expressions usuelles, un peu de vocabulaire, mais on garde des bases solides.

Il est impossible de passer d’un niveau B2 à un niveau A2 (élémentaire). L’anglais, c’est de l’acquis ! La fluidité et tout ce que l’on a appris sont cachés dans une partie de notre cerveau et ne demande qu’à ressortir à l’occasion d’une conversation. 

Quel est l’impact de la pandémie sur les séjours linguistiques chez Move and Study?

La pandémie a un impact colossal, mais rien de désespéré. Nous ne proposons que les destinations qui sont ouvertes en ce début 2021 : Canada, Malte, Dubaï, Royaume-Uni, Irlande. Ces deux dernières sont suspendues mais rouvriront en mars donc on s’adapte à la situation sanitaire. 

Pour les lecteurs qui auraient peur de se lancer dans l’aventure d’un séjour linguistique, quel conseils pourriez vous leur donner?

Keep Calm, and let us do our job ! On s’occupe de tout pour mettre les étudiants dans les meilleures dispositions. Le choix des écoles, le logement, régler les problèmes lorsqu’il y en a sur place.

Et s’il y a de vraies lacunes en langue ou l’envie de découvrir une autre culture, il ne faut pas hésiter à franchir le pas car après il est trop tard !

Le point commun entre nos étudiants, c’est qu’ils n’ont pas d’enfants. Après avoir passé cette étape dans une vie, il est plus compliqué de partir 24 semaines pour se former en langue !

Move and Study
Séjour linguistique Chelsea

Pour terminer cette interview, est ce que vous auriez une anecdote à partager ?

En 12 ans j’en ai vu et entendu beaucoup des étudiants et leurs parents. Il y a toujours quelque chose qui me fait rire, c’est que tout le monde a des questions. Beaucoup de questions. Et c’est normal, ce n’est pas anodin de partir à l’étranger. Et ceux qui m’appelle au moins 3 fois pour me poser des questions pensent toujours être les plus lourds du monde ! Mais il y a des records d’appels et de mails qui ne seront jamais atteints… donc vous pouvez appeler sans crainte ! On ne se blase pas facilement chez Move and Study. 

Et autre point, parfois au détour d’un mail certains m’indiquent qu’ils ont rencontré l’amour pendant leur séjour, et toujours avec une personne d’une autre nationalité et d’une autre langue. Cela me fait très plaisir, car cela change complètement une vie. On n’a pas juste permis à quelqu’un de changer de travail, de faire des études rêvées, on a permis aux cœurs de se rapprocher alors que rien ne les destinait à se rencontrer.

Le mot de la fin

Quelle belle conclusion! Un grand merci à Ludovic pour avoir répondu à mes questions.

Si vous envisagez un séjour linguistique, je vous recommande vraiment l’agence Move and Study. N’hésitez pas à les contacter si vous avez la moindre question. Un séjour linguistique peut définitivement changer une vie.

Et ne manquez pas l’article à propos de ma propre expérience concernant les séjours linguistiques notamment avec le congé de formation professionnelle.

Move and Study

Move and Stu

dy

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *