Train California Zephyr de Chicago à San Francisco
Colorado,  Illinois

À la conquête de l’Ouest avec le mythique train California Zephyr

Alors que j’étais à la recherche d’une idée de road trip aux Etats Unis, je découvre le mythique train California Zephyr qui traverse les USA d’Est en Ouest, de Chicago à San Francisco. Le trajet dure 51 heures pour effectuer 3 924 kilomètres (2 438 miles). Ce train de passagers emblématique a une riche histoire aux États-Unis.  

En effet, le California Zephyr suit une partie de l’itinéraire emprunté par les pionniers dans leur quête de nouvelles terres et de nouvelles opportunités. Ainsi, il part de l’Illinois et traverse de magnifiques paysages, notamment les montagnes Rocheuses, les canyons du Colorado et les vastes plaines du Midwest.

Alors, après de longues recherches, c’est décidé nous allons faire le California Zephyr de Chicago à San Francisco. Nous voulons vivre une expérience unique de découverte des paysages américains et aussi voyager différemment, plus doucement tout en traversant les Etats Unis.

Mais nous ne voulons pas faire ce trajet d’une traite, nous voulons en profiter pour découvrir Denver et quelques parcs nationaux de l’Utah. Par ailleurs, l’année dernière, lors de notre road trip sur la Highway 1, nous avons passé une journée à San Francisco. Toutefois, Kiki était déçu de ne pas avoir visité Alcatraz. Alors, ce sera l’occasion idéale!

Alors voici quelques informations clés sur le train California Zephyr et un retour sur cette expérience incroyable qui a malheureusement tourné à la déception pour nous. N’oubliez pas à la fin de l’article, vous pouvez retrouver l’avis de Kiki le pionnier. 

Présentation du California Zephyr 

Comme je l’ai dit en introduction, le California Zephyr est un service ferroviaire exploité par Amtrak, qui relie Chicago à San Francisco (ou plutôt Emeryville, la gare la plus proche de San Francisco) en traversant les États-Unis d’Est en Ouest. 

Ainsi, le California Zephyr traverse six États américains lors de son itinéraire de Chicago à Emeryville : 

  • Illinois : Le train démarre à Chicago, dans l’État de l’Illinois, à la gare Union Station.
  • Iowa : Après avoir quitté l’Illinois, le train traverse une partie de l’État de l’Iowa, notamment la ville de Burlington.
  • Nebraska : Le California Zephyr continue son trajet à travers l’État du Nebraska, faisant des arrêts dans des villes comme Omaha et Lincoln.
  • Colorado : Le train traverse l’État du Colorado, offrant des vues spectaculaires sur les montagnes Rocheuses. Les principales villes desservies dans l’État sont Denver et Glenwood Springs.
  • Utah : Le California Zephyr continue vers l’ouest et entre dans l’État de l’Utah, passant par des paysages désertiques et des canyons. Le train s’arrête à Salt Lake City, la capitale de l’Utah. 
  • Nevada : Le train traverse une petite partie de l’État du Nevada, passant par Reno avant de continuer son voyage vers la Californie.
  • Californie : Le California Zephyr atteint finalement son terminus à Emeryville, en Californie, qui est situé juste à l’est de San Francisco. 

Ces États offrent une diversité de paysages remarquables, notamment des montagnes majestueuses, des plaines verdoyantes, des rivières sinueuses et des panoramas désertiques.

L’histoire du California Zephir 

Au 19 ème siècle, les pionniers, les colons et les chercheurs d’or ont traversé le pays vers l’Ouest en empruntant des diligences, des chariots à bœufs et des chemins de fer nouvellement construits.

Le California Zephyr a été inauguré le 19 mars 1949 et perpétue donc cette tradition d’exploration et de voyage vers l’ouest.

Notre expérience à bord du California Zephyr se découpe en trois parties distinctes : 

  • Chicago – Denver 
  • Denver – Salt Lake City 
  • Salt Lake – City San Francisco 

De Chicago à Denver : l’enchantement 

Après avoir passé deux jours à visiter Chicago, il est temps d’aller à la gare d’Union Station pour monter à bord du mythique train California Zephyr.

L’embarquement à bord du California Zephyr

Dans la gare d’Union Station de Chicago, nous attendons fébrilement l’indication du quai de notre train. Nous sommes très déçus car la gare est privatisée pour un évènement. Par conséquent, nous ne pouvons donc pas la visiter comme nous l’avions prévu.

A peine 15 minutes avant le départ du train, une foule se précipite. Comme des moutons, nous suivons toutes ces personnes sans vraiment savoir où elles vont. Heureusement, nous croisons un écran avec le numéro de quai de notre train enfin affiché. Nous sommes dans la bonne file et nous embarquerons en avant dernier dans le wagon 1 qui est en fait le dernier wagon du train. Nous sommes contents car nous avons une chouette vue à l’arrière du train. 

Gare de Chicago

Une autre bonne surprise est de voir l’espace entre les sièges ! On peut même incliner les sièges pratiquement à l’horizontale. Nous étions tellement stressés à l’idée de passer une nuit dans un train, nous voilà totalement rassurés ! Même si ce n’est pas un lit, nous devrions pouvoir dormir sans problème. De plus, il n’y a aucun siège en marche arrière. Enfin, il y a des prises pour charger les téléphones. Ce n’est pas vraiment pas le confort des trains en France. Nous sommes ravis et excités à l’idée de débuter ce long périple.   

A bord du train California Zephyr

Au revoir Chicago ! Nous voila partis pour 18 heures de trajet !

A bord du train California Zephyr

La voiture panoramique 

Nous marchons jusqu’à la voiture panoramique. Je suis agréablement surprise car contrairement à ce que je pensais, les voyageurs viennent et repartent de la voiture panoramique sans laisser leurs affaires pour réserver les sièges (cette partie ne sera pas vraie pour lors du deuxième trajet). C’est juste dommage que les vitres soient aussi sales. 

voiture panoramique du California Zephyr

Les deux premières heures passent à une vitesse incroyable avec les paysages de l’Iowa qui défilent et changent en fonction de la lumière. Ce ne sont que des plaines, avec des fermes et quelques maisons. Les paysages sont sauvages et époustouflants.

D’ailleurs, nous avons traversé un pont sous lequel coule le Mississippi puis nous avons longé le fleuve. Nous étions complètement sous le charme car ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de rouler au dessus du Mississippi. Après quelques heures de trajet, nous sommes complètement conquis par cette expérience incroyable.

Nous assistons également au coucher de soleil.

paysages de l’Iowa à bord California Zephyr

La restauration à bord du California Zephyr

Tellement absorbés par les paysages, nous avons loupé l’appel pour réserver une table au restaurant le soir. Toutefois, nous avons pu acheter un hamburger et un hot dog au bar. Ce n’est définitivement pas la meilleure nourriture mais cela fait l’affaire. Prévoyez de quoi manger dans le train !

A bord du California Zephyr

La nuit dans le train 

Avant de passer notre première nuit dans un train, nous craignions le bruit. Nous avons été très vite rassuré car c’est très calme. Les lumières s’éteignent et les passagers s’endorment les uns après les autres. 

Nuit dans le train California Zephyr

Nous avons vraiment eu de la chance car la nuit s’est bien passée. Ce n’est bien sur pas la meilleure nuit de notre séjour, car il faut trouver une bonne position pour dormir sur des sièges inclinables mais nous avons pu dormir quelques heures. Le problème dans ce train et aux USA en général est la climatisation. Il faisait vraiment froid dans le train surtout la nuit.

Dans la nuit, nous avons gagné une heure. Le jour se lève doucement. Nous sommes déjà dans le Colorado. Pendant la nuit, nous avons traversé le Nebraska. Les passagers se réveillent doucement puis prennent la direction de la voiture panoramique pour admirer le lever de soleil. 

Nuit dans le train California Zephyr

Les arrêts pour se dégourdir les jambes

Le train s’arrête dans deux gares où vous pouvez descendre pour vous dégourdir les jambes. C’est génial de descendre du train, marcher et remonter dans le train. Vous ne pourrez pas vous éloigner mais vous aurez le temps de prendre l’air. Pour remonter dans le train, faites attention aux appels des contrôleurs. 

train California Zephyr

L’arrivée à Denver

Finalement on ne voit pas le temps passer avec ces paysages remarquables tout le long du parcours. D’ailleurs, ce premier trajet dure 18 h ! En France, prendre le train est compliqué, stressant, alors qu’ici pas du tout. Et ce n’est pas du tout ennuyeux ce qui est assez incroyable pour cette durée de trajet. 

Gare de Denver

Beaucoup de passagers vont descendre à Denver, comme nous. Il est 7h10 du matin. Nous arrivons à l’heure, ce qui est assez rare pour être souligné. Nous passons ainsi une journée à Denver

De Denver à Salt Lake City : des panoramas époustouflants  

Après une bonne nuit à l’hôtel à Denver, nous nous préparons pour reprendre notre train qui devait arriver à 7h10 pour repartir à 8h05. Malheureusement, cette fois il sera en retard d’une heure. Ce n’est pas grave car la gare de Denver est vraiment très agréable.

Gare de Denver

Comme à Chicago, nous embarquons dans le train après avoir reçu notre carton avec notre numéro de place.

Gare de Denver

La voiture panoramique du California Zephyr

Une fois dans le train, nous filons directement à la voiture panoramique pour profiter de la vue qui s’annonce grandiose. Difficile de trouver une place, surtout que certaines personnes posent leurs affaires à côté d’eux, pour que personne ne vient s’asseoir à côté d’eux. D’ailleurs, j’ai une petite devinette pour vous : 5 sièges occupés mais seulement 3 personnes présentes. Devinez leur nationalité ? Française bien sûr…et après on s’étonne que les Français aient mauvaise réputation. Heureusement que le personnel d’Amtrak fait respecter les règles. Si quelqu’un laisse des affaires sur un siège, elles sont enlevées immédiatement. 

voiture panoramique du California Zephyr

Concernant les passagers, cela diffère d’un train à l’autre. Notre premier train avait vraiment une très bonne ambiance, les gens étaient gentils, agréables. Dans le deuxième train, les passagers étaient moins agréables. Outre les Français qui gardent leur siège coûte que coûte, un homme toussait sans faire attention, un autre est arrivé avec une odeur à faire vomir l’âme la moins sensible. Chaque voyage est différent.

Le trajet 

On passe sous des tunnels. On a même le droit à des explications, avec humour, du contrôleur sur les paysages. C’est très agréable surtout que des panoramas à couper le souffle défilent notamment dans les rocheuses et dans les canyons. 

Nous sommes également tellement enthousiastes à l’idée de voir le Colorado. D’ailleurs, nous n’avons pas forcément de chance avec la lumière mais nous en profitons quand même. Lorsque nous longeons le Colorado, nous admirons les sportifs qui font du rafting et du kayak. On aura même un bon moment de rire dans le wagon avec un kayakiste qui nous montrera ses fesses. 

Cependant, cette fois, le voyage est un peu plus long que le voyage précédent. Les paysages défilent, des montagnes enneigées, des canyons, des plaines, des villages perdus au milieu de nulle part. Mais parfois, c’est long, très long. Le train roule doucement. On se demande même s’il ne va pas s’arrêter.

Heureusement, on peut descendre plusieurs fois du train pour se dégourdir les jambes. Même si ce ne sont que quelques minutes c’est très agréable. Il y a même un arrêt dans une gare avec un magasin ouvert spécialement pour notre train. 

L'Utah à bord du California Zephyr

Nous déjeunons et dinons dans le train. Cependant, cette fois, nous avions prévu notre repas.

A bord du California Zephyr

Pour clôturer ce trajet en train, nous assistons à un magnifique arc en ciel.

L'Utah à bord du California Zephyr

L’arrivée à Salt Lake City est difficile car nous arrivons à 23h30 (au lieu de 23 h 05). Le retard n’est pas si important que cela mais à cette heure-ci cela compte. On file directement à l’hôtel puis nous passerons 5 jours dans l’Utah à la découverte des parcs nationaux suivants :

gare de Salt Lake City

De Salt Lake City à San Francisco: le drame 

Notre train devait arriver à 23h30 à Salt Lake City. Nous avions passé la matinée dans le parc national de Capitole Reef puis l’après-midi à conduire pour rentrer à Salt Lake City. 

L’annonce du retard du California Zephyr

En début de matinée, nous avons commencé à recevoir les premiers messages d’Amtrak nous annonçant que notre train aurait du retard. 3 heures de retard ? Ok, il va surement pouvoir rattraper son retard. Ce sera moins à Salt Lake City. Dans le parc, nous n’avions pas de connexion. Impossible donc de savoir où notre train était.

Lorsque nous sommes sortis du parc, j’ai reçu les messages d’Amtrak m’indiquant un retard de 5 heures. C’est la douche froide. Au fur et à mesure que nous nous rapprochions de Salt Lake City, le retard augmentait pour atteindre 7h45. Notre train devait donc arriver à 6 heures du matin à Salt Lake City et nous faire arriver à San Francisco vers 23 heures au lieu de 16 heures. Sachant que notre avion était le jour d’après, nous n’avions plus trop de marge de manœuvre. 

L’annulation du train

Comme prévu, nous avons rendu notre véhicule de location à l’aéroport de Salt Lake City mais nous étions complètement perdus. Il était alors hors de question d’attendre 6 heures du matin, dans une gare, un train qui ne viendrait peut-être jamais, sachant qu’il était arrêté pour une durée indéterminée. Alors, nous avons dû faire un choix car Amtrak nous proposait alors l’annulation de notre billet avec son remboursement intégral. 

On réserve alors un hôtel à côté de l’aéroport et on se renseigne sur les avions pour rejoindre San Francisco. L’aventure avec le California Zephyr s’arrête. Quelle frustration et quelle déception. Nous n’arriverons pas en Californie par train.

Encore aujourd’hui, ma déception est immense. Je me demande comment cela est possible que notre train ait eu autant de retard. Les explications d’Amtrak étaient relatives aux conditions météorologiques difficiles et des débris sur les voies. Autant les retards sont fréquents aux États Unis autant je ne m’attendais pas à devoir annuler et aller à San Francisco en avion.

Suivi du train en ligne

Il faut souligner que l’on recevait régulièrement des messages pour nous indiquer le retard de notre train. Vous pouvez d’ailleurs suivre votre train sur le site d’Amtrak.

Par ailleurs, quand le retard a atteint 5 heures, nous avons pu annuler et être remboursé intégralement. 

Les informations pratiques sur le California Zephyr

Le confort du California Zephyr

Vous pourrez choisir votre confort de voyage. En effet, vous pourrez choisir de réserver un Coach (sièges inclinables), une Roomette (cabines compactes pour une ou deux personnes avec lits superposés) ou un Bedroom (cabines plus spacieuses avec salle de bains privée). 

Le train dispose également d’une voiture-restaurant, d’une voiture-salon et d’une voiture panoramique. Pour le côté pratique, il y a 3 toilettes par wagon qui sont nettoyés régulièrement. 

Les prix et les horaires

Les horaires et la durée des trajets (en théorie):

  • Chicago – Denver : 14h-7h20 (soit 18 heures de trajet)
  • Denver- Salt Lake City : 8h05-23 h 05 (soit 15 heures de trajet)
  • Salt Lake City- San Francisco : 23h30-16h10 (soit 17 heures 40 de trajet)

Il est recommandé de réserver vos billets pour le California Zephyr à l’avance, surtout si vous prévoyez de voyager pendant les périodes de pointe. Vous pouvez réserver vos billets directement sur le site d’Amtrak.

Par ailleurs, nous avons reçu des messages pour upgrader notre trajet mais cela n’a jamais fonctionné pour nous. Au moment de payer, nous avons toujours eu des messages d’erreur. Frustrant.

Pour vous donner une idée de ce que nous avons payé :

  • Chicago – Denver : 125 dollars par personne
  • Denver- Salt Lake City : 86 dollars par personne
  • Salt Lake City- San Francisco : 105 dollars par personne

Si vous réserver un seul trajet de Chicago à San Francisco, vous paierez moins cher que si vous descendez à Denver ou Salt Lake City comme nous.

Comment connaitre vos numéros de places ? 

Lorsque vous achetez vos billets, vous ne connaissez pas vos places. A Chicago, vous devez aller au comptoir d’enregistrement du California Zephyr. Vous recevrez un morceau de carton avec vos numéros de place et vous devrez retenir le numéro de notre wagon. Ensuite à l’embarquement, ne soyez pas surpris si on vous change de places en vous donnant un autre carton que vous devrez placer au-dessus de vos sièges. 

A Denver, nous n’avons pas eu besoin d’aller à un guichet. Nous avons attendu sur le quai et avant d’embarquer, un agent nous a remis nos numéros de places (toujours sur un morceau de carton).

Que faire de ses valises ?

A Union station de Chicago, nous avons d’abord enregistré nos bagages comme à l’aéroport. Au revoir valises ! On espère vous revoir à l’arrivée ! Pour information, il vous faut enregistrer vos valises 45 minutes maximum avant le départ du train. 

Et à Denver, nous sommes allés au guichet des valises pour les récupérer. Après de longues minutes d’attente, nous avons enfin récupérer nos valises.

Toutefois, à Denver, nous avons préféré les garder avec nous et les mettre dans les espaces à valises à l’entrée des wagons pour gagner du temps notamment à l’arrivée. C’est à votre convenance.

Est-ce qu’il y a du réseau lors du trajet du California Zephyr ?

Question primordiale pour les accros du téléphone ! Plus sérieusement, ce voyage en train permet de déconnecter. Toutefois, nous avons été surpris car de Chicago à Denver, nous avons eu une connexion pratiquement tout le temps du trajet. Alors que de Denver à Salt Lake City, il y a eu quelques périodes sans connexion mais cela arrive relativement peu souvent.

S’arrêter à Salt Lake City ou à Green River pour aller à Moab ? 

Nous avions prévu de passer 4 jours autour de Moab pour visiter les parcs nationaux américains suivants:

Lors du trajet entre Denver et Salt Lake City, le train s’est arrêté à Green River, la ville la plus proche de Moab (53 minutes en voiture). Lors de la préparation de ce voyage, je n’avais pas vu cet arrêt. Cela aurait été beaucoup plus pratique que Salt Lake City. Ainsi nous aurions pu gagner facilement 5 heures de trajet. En effet, le train arrive à Green River vers 16h. Ce qui nous aurait évité une nuit courte comme lors de l’arrivée à Salt Lake City à 23h30. Par ailleurs, avec le retard de notre train, nous aurions pu le prendre à 1 h du matin au lieu de 16h.

Par conséquent, si vous prévoyez de visiter les parcs autour de Moab, Green River est un arrêt parfait…si tout va bien au niveau du train. 

En écrivant ces lignes, la frustration est toujours présente. Est ce que nous aurions été gagnant si nous avions été à Green River ? Je ne sais pas, l’arrêt à Salt Lake City nous a permis de découvrir la ville mais également nous a permis de prendre l’avion pour aller à San Francisco et de passer plus de temps la bas.

L’avis de Kiki le pionner 

Un voyage en train à travers l’Amérique était tout à fait au goût de Kiki ! En effet, Kiki adore prendre le train (à condition que ce ne soit pas en France). Vivre l’expérience de l’époque où les premiers colons se sont mis en route vers l’Ouest avec des chevaux et des chariots est très impressionnant et a plongé Kiki dans l’étonnement et l’humilité. Même dans un train confortable, le voyage est incroyablement long. Mais qu’il y a deux cents ans, des gens aient entrepris ce voyage difficile pour avoir une vie meilleure ou parce qu’ils étaient persécutés politiquement, c’est tout simplement incroyable. C’étaient des aventuriers !

Par ailleurs, Kiki connaît tous les États américains, du moins de nom. Il a enfin pu cocher d’autres États sur sa liste, qu’il a vus : Illinois, Iowa, Nebraska (malheureusement seulement de nuit, il n’a donc pas vu grand-chose), Colorado et Utah ! Lequel de ces États a t-il préféré ? Les étendues infinies de l’Iowa l’ont vraiment impressionné, tandis que les montagnes Rocheuses du Colorado étaient plutôt décevantes. En effet, Kiki est un singe des montagnes et il connaît de nombreuses belles montagnes en Europe qui sont plus impressionnantes.

Trajet en train California Zephyr
Kiki à bord du California Zephyr

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *