road trip en Floride
Floride

Comment rater son voyage à Miami en 10 étapes

Sur les blogs voyage, vous avez l’habitude de lire des articles où tout se passe bien. On essaye de vous vendre du rêve, de vous aider à préparer votre futur séjour. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu en voyage. C’était le cas lors de notre voyage à Miami

Alors, j’ai eu envie d’écrire un article totalement inédit sur les imprévus en voyages. Je vous rassure, il n’est rien arrivé de catastrophique, mais notre séjour à Miami reste mémorable et pas forcément dans le bon sens. 

Pour ce road trip en Floride, nous avions prévu une journée et une matinée à Miami. Dans cet article, vous allez découvrir comment rater son voyage à Miami en 10 étapes. Mais comme le but de ce blog est de vous aider à préparer votre voyage, je vous propose de découvrir les conseils de Kiki pour éviter de faire les mêmes erreurs que nous (et d’avoir l’air aussi stupide que nous parfois).

Lorsque nous avons pris l’avion à l’aéroport de Paris, tout allait bien. L’avion était à l’heure et l’excitation d’aller en Floride était bien présente. Depuis le temps que l’on attendait ce moment ! Le vol s’est super bien passé. J’ai même regardé deux films. Les repas étaient bons. Le vol parfait. 

L’avion atterrit et les catastrophes commencent. Welcome to Miami !

Etape 1 : se rendre compte que les appels vers la France ne passent pas. 

J’ai l’habitude, lorsque l’avion atterrit, d’appeler mes proches pour les rassurer. Mais tous n’ont pas un smartphone. J’ai donc besoin des appels classiques. J’ai le forfait idéal pour cela à savoir celui de Free. Les appels depuis les USA sont inclus. Ce n’est pas la première fois que je pars aux USA donc je sais que cela fonctionne bien. Mais non, aujourd’hui cela ne fonctionne pas. J’essaye encore et encore, en vain. Ok ce n’est pas grave, on a un deuxième téléphone avec une carte Sim Suisse. Il ne fonctionne pas non plus. Super ! 

OK j’appellerais de l’hôtel. Arrivés à l’hôtel, je me rue sur le téléphone mais les appels pour l’international ne passent pas non plus. On retourne à l’aéroport pour acheter une carte SIM. On trouve la boutique mais les appels vers l’international ne sont pas possibles. J’essaye les cabines téléphoniques en vain.

Je pense que l’on a parcouru l’aéroport de Miami en long et en large. Le bon côté, c’est que nous n’avons pas dormi immédiatement après notre arrivée. En effet, nous avons du attendre la navette de l’hôtel environ 1 heure. Nous avons donc dormi à 23 heures, heure américaine. Idéal pour éviter le jet lag !

Bref, le lendemain, après avoir été dans les CVS pour rien, j’achèterais une carte SIM dans une boutique T-mobile avec les appels internationaux pour la modique somme de 90 $.

Le conseil de Kiki pour communiquer avec ses proches lors d’un voyage à Miami

Ce dysfonctionnement serait lié à un problème de réseau de l’opérateur AT&T à la suite de l’arrêt de la 3G aux États Unis.

Pour ceux qui sont amenés à voyager aux Etats Unis et qui ont des proches avec un téléphone sans internet, sachez que même si les appels ne fonctionnement pas, vous pouvez envoyer des SMS.

Kiki vous recommande de lire le message de votre opérateur que vous recevez lorsque vous arrivez aux Etats Unis. Free vous propose d’utiliser l’option VOLTE (toutefois, cela n’a jamais marché avec mon téléphone). 

Ensuite, si vous ne pouvez pas appeler vos proches avec les applications comme What’s App, il ne vous reste plus qu’à trouver une boutique T-Mobile et acheter une carte SIM.

Étape 2 : choisir la mauvaise voiture de location lors d’un voyage à Miami

Le lendemain de notre arrivée, après cette soirée mouvementée, nous allons récupérer notre voiture de location à l’aéroport (maudit aéroport de Miami) pour se diriger vers les Everglades.

Nous avions réservé un cabriolet pour explorer la Floride les cheveux au vent. Lorsque, nous arrivons au parking, on nous indique que l’on peut choisir la voiture que l’on veut, dans la catégorie réservée bien sûr. On hésite sur le moteur puis sur la couleur. On regarde que les valises rentrent dans le coffre. Notre choix se porte sur une Ford Mustang convertible blanche. On part, fiers dans notre belle voiture. 

location de voiture en Floride

Lorsque l’on s’arrête un peu plus loin sur la route, on essaye d’ouvrir le toit. Impossible. On regarde des vidéos YouTube et on y arrive enfin. On prend quelques photos, on roule une demi-heure environ puis on referme le toit pour aller explorer la ville. Lorsque l’on revient dans la voiture, impossible d’ouvrir le toit. Et ce jusqu’à la fin du séjour. On le signalera à l’agence de location mais la déception est grande.

Le conseil de Kiki pour les voitures de location

Lorsque vous louez une voiture et que vous pouvez choisir le modèle, Kiki vous recommande d’essayer la voiture avant de partir. Cela vous évitera de grosses déceptions.

Par ailleurs, lors de grosses chaleurs, l’utilité d’un cabriolet convertible est assez limitée finalement.

Étape 3 : découvrir le Bubble Tea lors d’un voyage à Miami et être malade

Avant d’embarquer pour la croisière pour les Bahamas, nous avons passé la matinée à Miami. Nous sommes donc allés à Bayside pour faire un peu de shopping et découvrir ce quartier très dynamique. Nous nous sommes laissé tenter par un Bubble Tea. Une grande première (et une grande dernière). Nous avons été malade tous les deux. 

Le conseil de Kiki pour ne pas tomber malade en voyage à Miami

Kiki n’a pas vraiment de conseils sur ce point…juste d’éviter de tenter des expériences avant un rendez vous important !

Étape 4 : faire un voyage à Miami sous une pluie incessante

La saison des ouragans commence généralement début juin en Floride. Pas de retard cette année ! Nous avons eu deux jours de pluie en continu.

Nous avons donc investi dans un poncho, marchés dans les flaques d’eau. Bref, un bonheur. Je ne sais pas si c’est à force d’avoir des chaussures mouillées, mais je me suis pris plusieurs ampoules qui m’ont bien fait souffrir.

Miami quand il pleut
Ocean Drive à Miami Beach

Le conseil de Kiki pour un voyage à Miami

La saison des ouragans commence en juin en Floride. Cette période n’est pas idéale pour voyager à Miami. Kiki vous recommande de partir entre octobre et avril pour éviter la pluie et les ouragans.

Étape 5 : Devoir annuler la visite des Keys 

Dans la nuit, mon téléphone a commencé à émettre des alertes d’urgence en raison de la tempête Alex et des risques d’inondation. Après réflexion et compte tenu des risques, nous avons annulé l’hôtel réservé dans les Keys et la voiture de location pour y aller. Nous passerons donc deux journées supplémentaires à Miami.

Miami quand il pleut

Le conseil de Kiki en cas d’intempéries

Même si vous ne pouvez pas annuler votre réservation, ne prenez pas de risques sur la route. Booking et Auto Europe nous ont entièrement remboursé car nous étions dans un cas de force majeure.

Étape 6 : choisir un restaurant fermé pour travaux 

Avec cette pluie, nous avions besoin de réconfort. Nous avons donc cherché, sur Google, le meilleur hamburger à Miami Beach. Coup de chance, il n’est pas trop loin de notre hôtel. On s’équipe avec notre poncho et on affronte la pluie, heureux d’aller manger un hamburger. On arrive devant le restaurant qui est fermé pour travaux. 

La déception est au maximum. Complètement dépités, on ira manger dans une pizzeria qui se trouvait juste à côté. 

Le conseil de Kiki pour choisir un restaurant

Kiki vous recommande d’ouvrir le site internet du restaurant pour vérifier s’il est ouvert…cela vous évitera de manger une simple pizza au lieu du meilleur hamburger !

Étape 7 : être dans un hôtel dont la chambre donne sur la réception et attendre plus de 40 minutes pour avoir un pancake

Notre hôtel à Miami Beach avait tout pour plaire sur le papier. Toutefois, la réalité était différente. Nous avons déjà eu du mal à trouver l’entrée mais le pire était à venir. Notre chambre donnait littéralement sur la réception. 

Ensuite, le lendemain, nous avons dû attendre plus de 40 minutes pour avoir un pancake. Le serveur, un Suisse, préparait lui-même les petits déjeuner avec amour (mais pas rapidement !). Heureusement que nous avions le temps compte tenu de la météo !

Le conseil de Kiki pour choisir un hôtel

Kiki n’a pas vraiment de conseil…Il est encore en train de rire quand il pense au serveur et surtout à ma patience à ce moment la.

Étape 8 : ne pas trouver le point de départ du Big Bus, prendre un tram gratuit et se trouver derrière une personne à l’odeur dérangeante

La pluie étant incessante, nous avons voulu prendre le bus à deux étages qui permet de parcourir Miami plutôt que de rester à l’hôtel. Nous n’avons jamais réussi à trouver l’arrêt ! 

Face à cet échec, nous avons pris le tramway gratuit qui circule à Miami Beach. Malheureusement, nous ne pensions pas que le trajet était aussi long. 

Surtout, il pleuvait tellement que nous ne pouvions pas descendre pour visiter un peu. Nous avons eu le malheur de nous retrouver derrière une personne avec une odeur très forte. Le voyage n’était pas des plus agréable ! 

tramway à Miami Beach

Le conseil de Kiki sur les transports à Miami

Kiki ne vous recommande pas de faire l’intégralité du tour de tramway à Miami Beach. Même si c’est gratuit, le tour est beaucoup trop long (environ 1h 30) et pas forcément intéressant.

Étape 9 : aller à la plage et se prendre une averse 

Alors qu’il pleuvait en continu depuis deux jours, la pluie s’arrête en fin de journée. Tellement heureux de pouvoir enfin profiter des plages de Miami Beach, nous nous sommes précipités pour prendre nos maillots de bain et serviettes. 

Arrivés sur la plage, nous nous installons et nous mettons de la crème solaire. 5 minutes plus tard, la pluie refait son apparition. Retour à l’hôtel complètement trempés. 

plage miami beach

Le conseil de Kiki pour profiter de la plage à Miami Beach

Kiki n’a pas de conseil…Pareil que pour l’hôtel, il est encore en train de rire quand il repense à cette situation.

Étape 10 : réserver une visite de Miami en bus, en bateau et rentrer en UBER.

Le dernier jour, le beau temps était de retour à Miami. J’ose même dire qu’il faisait trop chaud. Je me suis pris une petite insolation et brulée les fesses dans un bus resté en plein soleil.

Compte tenu du temps qu’il nous restait à Miami avant de prendre l’avion, nous avons opté pour un combiné visite de Miami en bus et en bateau. Nous avions bien insisté sur le fait que nous voulions faire la balade en bateau à 13h30.

Lorsque le bus nous a déposé à Bayside, nous étions largement dans les temps pour prendre le bateau de 13h30. Toutefois, alors que nous étions proche d’embarquer, une dame nous informe que le bateau est complet et que nous devrons prendre le bateau de 14h30. Immédiatement, nous sommes allés au guichet de la compagnie pour nous plaindre et nous avons réussi à embarquer sur le bateau de 13h30 à la dernière seconde. 

Ensuite, le bus devait venir nous récupérer à 15h30. A 15h10, nous l’avons vu au loin mais nous avons continué nos derniers achats souvenirs. Puis à 15h25, nous nous rendons à l’arrêt de bus. A 15h35, on nous informe que le bus de 15h30 est déjà passé. Nous sommes donc rentrés, en UBER, à l’hôtel pour récupérer nos valises. 

Le conseil de Kiki pour découvrir rapidement Miami

Si vous êtes en voyage à Miami pour une courte durée, cette visite combinée est une très bonne idée pour avoir un premier aperçu de la ville. Toutefois, ce n’est peut être pas l’idéal si vous avez un avion à prendre dans la journée.

Est ce que Kiki a aussi raté son voyage à Miami ?

Ce séjour à Miami ne s’est vraiment pas passé comme nous l’avions imaginé. Pour Kiki, ce ne fut pas simple de voyager dans un sac à dos humide. Il est même resté à l’hôtel pour ne pas tomber malade. Par conséquent, Kiki ne garde pas un super souvenir de son voyage à Miami.

Toutefois, nous sommes tous bien rentrés à Paris, avec un passeport mouillé et dans un avion ou nous n’avons pas pu dormir car un bébé n’arrêtait pas de pleurer… Jusqu’au bout n’est ce pas ?

Mais comme tout n’a pas été négatif, je vous ai préparé un article sur ce qu’il y a voir à Miami (quand il ne pleut pas bien sur) et sur la suite de notre séjour en Floride.

séjour à Miami
Kiki sur le sable mouillé

En attendant, vous pouvez suivre nos voyages en direct sur Instagram:

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *