Fribourg

Escapade en Suisse: une journée à Fribourg et au lac de Morat

Dans cet article, je vous propose de découvrir une petite partie du canton de Fribourg en Suisse. Ainsi, partons dans les districts de la Sarine et du Lac. Nous découvrirons les villes chef lieu de ces districts à savoir Fribourg et Morat et pour un moment plus nature, nous irons au lac de Morat.

Mais avant de vous présenter la ville de Fribourg, capitale du canton de Fribourg, il faut savoir que ce dernier est divisé administrativement en sept districts.

La ville de Fribourg (Freiburg en allemand) est donc la capitale du canton de Fribourg et le chef-lieu du district de la Sarine.

Fribourg

Le nom de Fribourg provient directement de l’allemand: frei- (libre) et -burg (ville), soit littéralement ville libre. Fribourg s’étend sur les deux rives de la Sarine, un affluent de l’Aar. 

Une de ses particularité est d’être bilingue (français et suisse allemand) mais lors de cette journée de découverte, très peu de personnes parlaient français.

A la découverte de la ville de Fribourg

En marchant dans la ville, un peu au hasard il faut bien l’avouer, on découvre ainsi la mairie, la place Saint Jean et des messages très drôles! Malheureusement le beau temps n’était pas vraiment au rendez vous.

La cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg

L’édifice le plus visible et reconnaissable de Fribourg est la cathédrale Saint Nicolas. Dédiée à Saint Nicolas, elle a été construite dès 1283. Elle possède une tour haute de 74 mètres.

Il est d’ailleurs possible d’accéder au sommet de la tour (en grimpant 365 marches!) pour avoir une vue panoramique sur Fribourg et les Préalpes fribourgeoises. Malheureusement, l’accès était fermé lors de notre passage.

  • Adresse : Cathédrale Saint-Nicolas, Rue des Chanoines 7, 1700 Fribourg
  • Horaires : Du lundi au samedi: de 10h à 17h; Dimanche et jour fériés: de 13h à 17h

Les fontaines de Fribourg

Onze fontaines historiques datant de différents siècles sont dispersées dans les rues Fribourg. Elles ont toutes une colonne et un nom spécifique comme fidélité, force ou vaillance par exemple. Pour l’histoire, au 16 ème siècle, Fribourg fit construire ses plus belles fontaines pour concurrencer sa ville rivale, Berne. Plusieurs d’entre elles furent réalisées par Hans Gieng et Hans Geiler, les sculpteurs des plus belles fontaines de Suisse à l’époque.

Oups, il semblerait que l’on en est vu que deux lors de notre passage. Il y a d’ailleurs des visites guidées proposées par la ville pour toutes les voir.

Les ponts de Fribourg

Pas moins de 15 ponts relient les deux rives de la Sarine à Fribourg. Impressionnant non?

Comme pour les fontaines, nous ne les avons pas tous vu. Toutefois, certains sont des incontournables notamment pour les magnifiques vues qu’ils offrent sur la ville de Fribourg.

Le pont du Milieu

Le pont du Milieu offre, de mon point de vue, la meilleure vue sur Fribourg. Il ne faut surtout pas le louper!

Le pont de Zaehringen

Pour apprécier au mieux la ville Fribourg et la découvrir nous avons opté pour le petit train touristique de Fribourg. D’une durée d’une heure, il permet de traverser la ville de Fribourg mais surtout le pont de Zaehringen ainsi que le pont inférieur de Zaehringen.

La chapelle de Lorette

Par ailleurs, le petit train touristique nous a également emmené à la chapelle de Lorette qui se situe sur les hauteurs de la ville. Il effectue un arrêt de quelques minutes, permettant ainsi de profiter du magnifique panorama sur Fribourg.

Il apparait que le petit train de Fribourg est un excellent moyen de visiter la ville de Fribourg sans trop se fatiguer. Cela permet surtout d’accéder à la chapelle de Lorette qui est située sur les hauteurs de la ville. Mais également, il permet de traverser les principaux ponts de la ville.

  • Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet du petit train de Fribourg.
  • Prix : 15 CHF par personne
  • Arrêts : Equilibre, Cathédrale, Lorette, Auge (Place Petit St. Jean) et Bourg (bas de la Rue de Lausanne)

Le funiculaire de Fribourg

Après avoir pris le train, prenons le funiculaire! En effet, un funiculaire, classé monument historique, relie le quartier de la Neuveville à la ville haute. Il a été mis en service le 4 février 1899.

Il s’agit d’un funiculaire à contrepoids. L’énergie nécessaire aux mouvements des cabines est obtenue par les eaux usées de la ville. Les cabines sont munies d’un réservoir qu’elles remplissent en se connectant au réseau des eaux usées. Le supplément de poids dû à cette quantité d’eau fait descendre une cabine et remonter l’autre. 

Même si la montée est très rapide (2 minutes), c’est vraiment à faire. En plus, une fois sorti du funiculaire (en prenant tout à droite), il ne faut pas manquer une autre très belle vue sur Fribourg.

A la sortie du funiculaire, sur la gauche cette fois, il y a un petit parc qui permet de se reposer un peu.

Je mentirais si je vous disais que j’ai eu un coup de coeur pour la ville de Fribourg. Elle est certes agréable mais l’ambiance qu’elle dégage est assez étrange.

Il est donc temps de quitter Fribourg pour se aller dans le district du Lac.

Le district du Lac

Le district du Lac a pour chef-lieu la ville de Morat. Il dispose également d’un magnifique lac du même nom que la ville de Morat.

La ville de Morat

Petite ville moyenâgeuse, Morat (Murten en Allemand), 8 279 habitants, est située au coeur du Pays des Trois-Lacs entre Berne et Lausanne. Elle se trouve à 453 mètres d’altitude.

La ville actuelle de Morat a été fondée durant la seconde moitié du 12ème siècle par Berchtold IV ou Berchtold V, ducs de Zähringen. Elle a pu conserver de son passé ses remparts.

La vieille ville de Morat est constituée d’une rue principale avec ses arcades, et de deux rues parallèles. Vraiment très agréable.

Après celui de Fribourg, impossible de ne pas monter dans le petit train touristique de Morat. L’occasion d’aller observer l’Obélisque de Meyriez.

En effet, le 22 juin 1476, Morat fut le théâtre d’une guerre entre les Confédérés suisses et les Bourguignons, emmenés par Charles le Téméraire. La colonne a été érigée par le canton de Fribourg à la suite de la démolition, en 1798 de l’Ossuaire.

L’Ossuaire était un monument où se trouvaient les ossements des Bourguignons en souvenir de la bataille.

Enfin, il est à noter que Morat se vante d’être bilingue. Pourtant 76 % de la population parle allemand et 18 % français. Il faut savoir qu’au 15 ème siècle, le français était encore la langue principalement parlée, mais l’allemand est devenu majoritaire à la fin du 17 ème siècle.

La ville de Morat est vraiment très agréable. Mais son vrai plus est son lac.

Le Lac de Morat

Le lac de Morat (Murtensee en allemand), est situé au pied du mont Vully, entre les cantons de Fribourg et Vaud. Il tient son nom de la ville de Morat, située sur sa rive orientale. Il est long de 9,9 km et a une largeur maximale de 2,8 km. La profondeur maximale est de 45 mètres. Le lac a une contenance d’environ 0,55 km3.

Par ailleurs, le principal affluent du lac est la Broye, qui apporte 63 % de son alimentation. Le lac de Morat s’écoule dans le lac de Neuchâtel par le canal de la Broye. Il sert, avec le lac de Neuchâtel, de bassin de compensation pour les eaux de l’Aar s’écoulant dans le lac de Bienne. En effet, si le niveau de ce dernier montait trop, l’écoulement pourrait s’arrêter ou même aller dans le sens inverse.

Se promener le long du lac

La promenade le long du lac est vraiment agréable.

Il est également possible de se poser dans l’herbe et de reprendre des forces avec un délicieux fish and chips et même une glace en dessert.

Assister à un coucher de soleil

Mais le meilleur moment pour profiter de la beauté du lac est d’assister à un coucher de soleil. Un moment magique surtout avec l’apparition d’un arc en ciel. Alors oui, j’aime beaucoup les arcs en ciel! D’ailleurs, si vous vous souvenez, j’en avais vu un magnifique lors de mon passage aux chutes du Rhin. Alors forcément j’étais aux anges devant ce spectacle!

Il faut savoir que la ville de Morat est le point de départ de nombreuses excursions en bateau. En effet, il est possible de faire des excursions juste sur le Lac de Morat et même d’aller sur les lacs de Neuchâtel et de Bienne. L’idée nous a effleuré l’esprit tant cela doit être magnifique. Malheureusement porter un masque pendant 8h sur un bateau nous a refroidi.

Du coup, c’est déjà la fin de notre découverte d’une petite partie du canton de Fribourg avec notamment les districts de la Gruyère, de la Sarine et du Lac. Dans mon précédent article, je vous emmenais visiter la belle ville de Gruyères, pour laquelle j’avais eu un véritable coup de coeur.

Ensuite, nous avons poursuivi la découverte avec la visite de Fribourg, de Morat et fini par le lac de Morat. Malheureusement je n’ai pas été charmé par la ville de Fribourg. Toutefois, j’ai beaucoup aimé la ville de Murat mais surtout son lac. En effet, le coucher de soleil sur le Lac de Murat avec un arc en ciel restera un de mes meilleurs moments de ce séjour.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ VOUS!

Et recevez la newsletter pour être informé de toutes les nouveautés

%d blogueurs aiment cette page :