France

Welcome au Puy en Velay

Il y a un an, pratiquement jour pour jour, je posais le pied pour la première fois au Puy en Velay. Petite ville de Haute Loire mais chef lieu de département, le Puy en Velay avec ses presque 20 000 habitants est très connue, notamment pour être le départ du chemin de Saint Jacques de Compostelle (mais aussi par rapport à une personnalité politique !) Je reste surprise tous les jours du nombre de touristes dans la ville (surtout à cette période de l’année!) et du dynamisme de la ville (bon ok j’ai peu être été un peu traumatisée par la ville de Chalons en Champagne, spéciale dédicace bien sur !).

Et quoi de mieux que l’été pour faire de belles promenades au Puy en Velay mais également aux alentours.

Premier arrêt, la forteresse de Saint Vidal, située à 15 minutes en voiture du Puy en Velay.

Forteresse de Saint Vidal

Elle est située dans la vallée de la Borne, à 10 km du Puy en Velay, dans la ville de Saint Vidal

L’originalité de la visite de cette forteresse est le spectacle d’animation au sein du château. On traverse 15 salles, chacune d’entre elles étant mise en scène en fonction d’une période de l’histoire de la France: depuis Vercingétorix jusqu’à la bête du Gévaudan.
Ainsi, les tableaux parlent, des films sont projetés, des comédiens nous font revivre différentes époques. On se prête facilement au jeu, impossible de passer dans la salle suivante tant que la porte de la salle suivante ne s’ouvre pas. Ambiance garantie pendant 45 minutes !

On peut ensuite se promener dans les jardins de la forteresse.

Visite très particulière mais vraiment très sympathique pour cette forteresse qui a ouvert ses portes que très récemment. Et cela change des visites classique des châteaux ! Bon le prix n’est pas donné (13 € l’entrée mais cela vaut le coup!).

Ensuite, à même pas 5 minutes de la forteresse de Saint Vidal, se trouve la Pinatelle du Zouave, une forêt particulière.

La Pinatelle du Zouave

Cette forêt se situant sur la commune de Polignac est surprenante avec ses pins de boulange aux formes étrange. Pour l’histoire, le pin de boulange est le résultat d’une taille particulière qui consistait à couper le tronc des arbres d’une manière à ce que ceux-ci fournissent une grande quantité de branchage, qui étaient ensuite revendus aux boulangers (afin que ces derniers alimentent leurs fours). 

On laisse place à son imagination pour la forme des arbres bien sur…

Vraiment un endroit à découvrir quand on aime la nature, surtout qu’il y a différents chemins possible à emprunter (court ou long) pour découvrir la forêt. Il y a même des cabanes pour les enfants et des aires de pique nique.

On quitte donc cet endroit calme et paisible pour retourner au Puy en Velay. Sur la route se trouve le sanctuaire de Saint Joseph sur la commune d’Espaly Saint Marcel.

Sanctuaire Saint Joseph de Bon Espoir

Achevé en 1918, le site érigé sur les fondations mêmes d’un ancien château fort, se compose d’une basilique, d’une chapelle et d’une statue de Saint-Joseph .

La statue Saint-Joseph-de-Bon-Espoir d’Espaly haute de 22,40 mètres, est l’œuvre du Frère Jésuite, André Besqueut, dont le projet fut retenu par le Pape Pie X. Elle représente Saint-Joseph tenant l’enfant Jésus debout sur un piédestal. Réalisée en béton armé moulé, son poids total est estimé à environ 80 tonnes.

La chapelle :

Une sorte de musée peut également se visiter avec la diffusion d’un film sur l’histoire de Jésus…

Mais le meilleur de cette visite fut la vue sur la Puy en Velay.

On quitte Espaly Saint Marcel pour traverser le Puy en Velay et se diriger vers Aiguilhe, commune limitrophe du Puy en Velay pour visiter le rocher d’Aiguilhe.

Rocher Saint Michel d’Aiguilhe

Haut de 82 mètres, ce pic n’est autre que la cheminée d’un ancien volcan appelé neck.

L’histoire voudrait que cela provienne de l’irruption d’un volcan sous l’eau. Et comme par hasard, le bassin du Puy-en-Velay était submergé par les eaux d’un lac, il y a environ deux millions d’années. Impressionnant quand on y pense !

Une chapelle, dédiée à saint Michel, se trouve sur ce rocher et ce depuis le 10ème siècle. Elle est même classée depuis 1840 au registre des Monuments Historiques de France.

Mais l’accès à la chapelle se mérite avec ces 268 marches à monter.

Heureusement qu’il y a des endroits aménagés tout le long pour reprendre son souffle! .

Et une fois en haut, la visite de la chapelle est possible. Bon pas vraiment d’intérêt à l’intérieur (d’ailleurs pas de photos!).

Mais surtout, la vue sur la ville du Puy en Velay est également magnifique.

Et voila fin de la visite, retour dans la ville du Puy en Velay. Et oui comme dans pratiquement toutes les villes il y a un petit train qui permet de découvrir la ville !

Et puis quand la nuit tombe sur le Puy en Velay, les rues s’illuminent et les touristes se pressent vers la cathédrale.

Mais surtout les principaux monuments de la ville s’illuminent avec le spectacle le Puy des Lumières.

Le Puy des Lumières :

Avec 9 scénographies de 8 à 15 minutes sur les principaux monuments de la ville, ce spectacle visuel et auditif vaut le coup d’oeil.

La cathédrale :

La place du Plot:

Hôtel de ville :

Il y a d’autres monuments de la ville qui sont illuminés et qui sont tout autant magnifiques. Vraiment un spectacle à voir !

Et pour finir cet article comment ne pas parler nourriture au Puy en Velay !

Gastronomie

Je commence par un de mes restaurants préférés au Puy et son hamburger à la sauce au bleu d’Auvergne.

Ensuite comment ne pas parler des lentilles du Puy ! Et de la râpée bien sur (plutôt stéphanoise quand même!)

Et il y a même de la bière aux lentilles :

Et voila fin de cet article en attendant de nouvelles visites du Puy en Velay et ses alentours.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :